Après des mois sans évènement, le déconfinement s’est peu à peu entamé. La distanciation sociale, les mesures d’hygiène additionnelles, le renforcement de la sécurité sont quelques-uns des nouveaux paramètres à inclure dans l’organisation événementielle.

Cependant, les flux de visiteurs ne sont pas les mêmes dans les salons professionnels que sur les rassemblements ouverts au grand public. « Les visiteurs et les exposants d’un salon professionnel sont des représentants d’entreprises, ils ont l’habitude de respecter les règles. Ceci est d’autant plus vrai dans les salons industriels. » explique Philippe Carrier, président de RochExpo.

C’est sur cette différence majeure que comptent les acteurs du secteur : contrôle du nombre de visiteurs en direct, parcours fléchés, nettoyages, espaces de restauration réorganisés. « Techniquement, la mise en place de ces mesures n’est pas compliquée », assure Laurent Grain, directeur du parc Expo de Mulhouse (Haut-Rhin) et organisateur du salon industriel BE 4.0.

Patience et organisation, certes mais c’est faisable ! Meilleur exemple ? L’Allemagne !

En distinguant les salons BtoB des autres rassemblements, l’Allemagne relance son activité évènementielle, et de fait son économie, tout en boostant au passage le moral de ses voisins.

La reprise nécessite encore de la patience mais le bout du tunnel est là, les warnings commencent à passer au vert. Ajoutons à cela le plan de relance spécifique promis par le Président de la République dans son allocution du 13 avril dernier et celui pensé par le groupement des professionnels du secteur, on peut désormais avancer et penser le nouveau futur de notre métier

“Le jour d’après, l’événementiel sera là”, affirme Bertrand Biare, président de L’Évènement, dans une lettre ouverte adressée à la presse.

L’évènementiel sera là, et AdéquatExpo avec lui ! Notre équipe a élargi sa gamme pour s’adapter aux nouvelles contraintes mais aussi aux nouveaux marchés qui s’offrent à vous. Nous avons pensé à des solutions transversales, économiques et réutilisables.

N’hésitez pas à nous contacter pour que nous puissions mettre en oeuvre votre nouvelle stratégie de communication.

Sources : L’Usine Nouvelle et Les Échos.